1-Étains de Lorraine Un territoire, des hommes et leurs créations XVIe-XIXe siècle Agrandir

1-Étains de Lorraine Un territoire, des hommes et leurs créations XVIe-XIXe siècle

ÉTAINS DE LORRAINE
Un territoire, des hommes et leurs créations
XVIe – XIXe siècle

Bertrand Bergbauer
Serge Domini Éditeur
35 €

Plus de détails

978-2-35475-138-8

35,00 €

ÉTAINS DE LORRAINE
Un territoire, des hommes et leurs créations
XVIe – XIXe siècle

Bertrand Bergbauer


Isbn : 978-2-35475-138-8
Serge Domini Éditeur

35 €



Beau livre tout en couleur de 220-240 pages / format 21,5 x 28,5 cm / couverture cartonnée pelliculée / papier couché 150 g avec vernis / cahiers cousus au fil, tranchefiles.
Plus de 200 illustrations / 168 poinçons de maîtres / 35 poinçons de contrôle ou de jauge / dictionnaire de 545 notices biographiques. Ouvrage de référence. Tirage limité. 35 €

Prisés des collectionneurs et admirés pour leur élégance, les étains lorrains intriguent les spécialistes par leurs poinçons déconcertants. Qui sont leurs auteurs ? Où et comment exercent-ils leur métier ? Une minutieuse enquête, faisant dialoguer les pièces conservées et les archives, a permis de faire ressurgir du néant près de 550 potiers et fondeurs d'étain, et de leur attribuer des objets remarquables tantôt par leurs formes épurées, tantôt par leur décor et leur exubérance. À travers la vie et l'œuvre d'une communauté d'artisans se révèlent luttes et solidarités, enjeux politiques et choix économiques, destins surprenants d'hommes soucieux d'insuffler la beauté aux plus modestes objets du quotidien.
L’auteur, Bertrand Bergbauer, a été conservateur du Patrimoine au musée national de la Renaissance au château d’Écouen de 2005 à 2014. Il est depuis cette date conseiller pour les musées à la DRAC Grand Est. Ses principales publications portent sur la peinture italienne et flamande des XVe et XVIe siècles, sur les grès allemands ainsi que sur les arts du métal. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2012, est consacrée à la datation et à l'attribution des mortiers fabriqués par les fondeurs de bronze français aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Beau livre d’environ 220 à 240 pages faisant place à une large iconographie souvent inédite accompagnée de notices détaillées. Plus de 200 objets reproduits : pichets, aiguières, plats gravés, etc, provenant de collections personnelles et des grands musées régionaux : Musée Lorrain, musées de Toul, Remiremont, Épinal, Bar-le-Duc, Verdun, la Cour d’Or à Metz, etc. Une partie essentielle de l’ouvrage rassemble plus de 160 poinçons de maîtres reproduits et identifiés ainsi que 35 poinçons de contrôle ou de jauge. Un dictionnaire de 545 notices biographiques vient compléter la publication qui sans conteste constitue un ouvrage de référence.